MENU
 

En 1956, après un long exode, des centaines de rapatriés de l’ancienne Indochine française vont changer radicalement de vie en s’installant au Centre d’Accueil de Français d’Indochine.

Le CAFI est au croisement de trois histoires : celle de l’Indochine Française, celle de la Seconde guerre mondiale, et celle d’un village. Ce site a l’ambition de présenter l’histoire « officielle » du CAFI, du contexte de l’Indochine française jusqu’à la fin du centre d’accueil, sans oublier un pan de l’histoire de Sainte-Livrade-sur-Lot. Le projet de création d’une poudrerie dont le dernier prolongement fut l’accueil des Français rapatriés d’Indochine. Mais l’histoire manquerait de saveur sans celle de ses acteurs, sans leur mémoire, plurielle, d’un quotidien aux multiples facettes.

Ce site est le fruit du travail de nombreux participants, ceux qui depuis des années travaillent incessamment à préserver la mémoire du lieu. N’hésitez pas à le parcourir en suivant l’histoire ou en vous promenant à votre guise.

Découvrez les nombreux documents associés à chaque espace.
Enfin « la médiathèque », le moteur de recherche de ce site, contient quantité d’archives de photos et de films et ne cessera, au fil des ans de vous présenter de nouveaux documents.

 

 

Au 19ième siècle la France s’est constitué une importante colonie en Asie du Sud-Est : l’Indochine, regroupant le Vietnam, le Laos et le Cambodge. La guerre d’Indochine mit un terme à la colonie et provoqua le rapatriement en métropole de milliers d’autochtones restés proches des Français.
L’implantation du CAFI à Sainte-Livrade-sur-Lot et à Bias doit son origine au projet de création d’une poudrerie dont le chantier, débuté en 1939, fut stoppé en 1940. Les camps d’hébergement construits à cette occasion ont par la suite abrités de nombreux groupes : réfugiés, militaires, prisonniers de guerre. L’un d’eux, le camp du Moulin du Lot, fut ensuite choisi pour accueillir les Français rapatriés d’Indochine en 1956.
Durant près de cinquante ans, le camp du Moulin du Lot, à Sainte-Livrade-sur-Lot, a hébergé plusieurs centaines de Français rapatriés d’Indochine et nombre de leurs descendants. Les habitants du CAFI, le Centre d’Accueil des Français d’Indochine, emprunts du mode de vie et des traditions asiatiques, ont créé une communauté tout à fait particulière au cœur du Lot-et-Garonne tout en sachant s’intégrer avant de se disperser dans la France entière.

Les dernières actualités

Visite du patrimoine

VISITE DU PATRIMOINE LIVRADAIS Durant l’été, de nombreuses visites sont organisées à Sainte-Livrade. Il est notamment possible de visiter le CAFI,...

Journées du patrimoine

JOURNÉES DU PATRIMOINE 2019 En 2019, les journées européennes du patrimoine auront lieu les 21 et 22 septembre sur le thème « Arts et...

Képis blancs

Reportages : Remise des Képis blancs au CAFI. Le 24 juillet 2018, à l’initiative de Charly CAZES, le CAFI recevait des engagés volontaires de la...

Fêtes du 15 août

Du 11 au 14 aout 2019, venez nous retrouver pour de belles rencontres au CAFI. Le CEP CAFI a le plaisir de vous inviter à la rencontre culturelle et...

© CAFI histoires et mémoires, 2020 Développé par Bulle Communication - Création Web Agen - propulsé par Joomla!